Symphonie LOW

Conseillère en ergonomie de la selle dans la région Pays de la Loire et éleveuse de chevaux lusitaniens et ibériques.

42351688_1122760854515686_35359563461238
32332555_441977859597729_795459470426636

A PROPOS... 

Ma petite histoire...

Ma passion pour les chevaux est née il y a 29 ans, sur les terres de mes origines angevines... Du haut de mes 5 ans, mon grand-père qui a toujours eu des chevaux, m'a offert une première initiation en me mettant au contact de Candy, la ponette familiale. Féru de courses, il m'emmenait régulièrement sur les champs avec lui, puis rapidement, ma tante a pris le relais en me proposant de prendre des cours d'équitation au poney club. J'ai ensuite poursuivi ma lancée en Suisse, où j'ai changé moult fois de centres équestres, arrivée à l'adolescence, j'ai eu la chance d'avoir à tour de rôle dans une écurie privée, une jument KWPN et 2 pur-sang anglais non réformés en demi-pension. J'ai découvert les joies du CSO, du cross et du dressage et grâce à mon pur-sang et ma monitrice de l'époque j'ai pu passer le brevet équestre suisse. 

Urcos

Quelques années plus tard et arrivée en région parisienne, au cours de mes études de Master, je tombe amoureuse d'Urcos, un entier lusitanien X Espagnol cremello qui deviendra mon premier cheval et certainement celui qui me guidera vers une approche de l'équitation plus juste et bienveillante. Débourré à la manière Baucher 2sde méthode et dressé en haute école, je n'en menais pas large et je vous l'accorde, en choisissant ce partenaire, je n'ai pas choisis la facilité. Je n'avais clairement pas son niveau mais j'avais l'envie profonde d'embrasser une relation basée sur l'écoute, le respect et la communication.

 

Pour me guider, j'ai fait appel à des professionnels de l'éthologie, de l'école de légèreté et des arts équestres, et plus récemment une enseignante oliveiriste m'a initiée à cette approche. Grâce à eux j'ai travaillé sur l'éducation de mes aides, appris à instaurer des codes clairs et à mieux comprendre le fonctionnement de mon cheval, notamment sa biomécanique. Après plusieurs mois d'apprentissage il a fallut seller ce cheval. Comme beaucoup, j'ai d'abord demandé l'avis du coach de l'écurie qui m'a orientée vers des "grandes marques" onéreuses.  Comme nombreux d'entre nous, j'ai donc acheté une selle "réputée". Cette selle aurait très certainement pu convenir à un cheval répondant aux critères de standard sur lesquels elle avait été conçue mais pas à mon Urcos.  Rapidement, en prenant en considération les pathologies de mon cheval, j'ai effectué mes petites recherches et me suis finalement orientée vers une selle wintec avec arcades interchangeables et système d'inserts. Puis j'ai eu un second cheval, puis un troisième et un quatrième (...).

 

Depuis que je suis gardienne d'équidés j'ai dû tester pléthores de selles...et mors! Parce que chaque cheval est différent, parce que leurs morphologies évoluent, parce qu'ils ne sont pas tous destinés aux mêmes activités... Parce  que mes connaissances d'hier ne sont pas celles d'aujourd'hui et mes fesses sont exigeantes!

 

Avant d'acquérir les connaissances d'ergonomie équestre prodiguées par Eugénie COTTEREAU, ma formatrice, je m'entourais (et m'entoure encore) de professionnels de la santé du cheval, comme les ostéopathes, dentistes, podologues, éthologues/comportementalistes et shiatsu équins. Leurs point de vue m'apporte une vision plus large et me permet d'aborder les chevaux et la pratique de l'équitation de manière plus globale. 

Passionnée de chevaux ibériques, j'ai en parallèle de mon métier de saddle-fitter, créé un petit élevage familial de chevaux lusitaniens et ibériques de couleur.

Parlons peu, parlons pieds...

Ce n'est un secret pour personne, pour qu'un cheval fonctionne bien sous la selle, il doit en premier lieu être bien dans ses sabots. 

En 2018, je fais la rencontre d'une podologue équin, une véritable encyclopédie des pattes...sur pattes! Cette Podologue PEL qui ne cesse de se former pour être constamment au plus juste des cas qu'elle rencontre, se démène ardemment pour assurer aux chevaux qui croisent sa râpe et notamment les miens, une locomotion et des aplombs fonctionnels et c'est peu dire vu les cas que je lui ai présenté...  C'est elle qui m'a conduite à me former à l'ergonomie équestre et à la podologie, elle m'a poussée dans cette aventure équestre plus que passionnante et d'une richesse incommensurable et je l'a remercie.

A propos de nous... 

J'ai pris la liberté de nommer ce paragraphe à propos de nous... Pourquoi ce choix? "Lorsque tu viens en consultation tu es seule," me direz-vous? Oui, c'est vrai je suis seule mais si je travaille à approfondir mes connaissances c’est grâce à mes chevaux, ces fameux maîtres d’école au sens noble du terme. C’est pour les remercier de m’octroyer leur confiance, de me supporter et de m’accepter tel que je suis, c’est-à-dire un être humain avec toutes les caractéristiques et les paradoxes qu’il comporte, que je suis là. Je ne serai jamais à la hauteur de ce que m’offre les chevaux, mais la moindre chose que je puisse faire, c'est déjà de mon mieux et surtout de continuer à approfondir mes connaissances pour être au plus proche de leurs besoins. Chaque cheval que je rencontre en consultation m'apprend. Alors oui quand je viens en consultation je suis seule, mais j’emmène toujours une partie de leur aura bienveillante avec moi.